Aménager son jardin Paillage

STOP aux mauvaises herbes ! Tout savoir sur le paillage

Tout au long de l’année, protégez vos sols, massifs ou potagers des mauvaises herbes grâce au paillage ! Direct-Filet vous dit tout sur ses avantages et sa mise en œuvre.

Le Paillage et ses fonctions
Pailler consiste à recouvrir le sol de matériaux organiques, minéraux ou synthétiques pour le nourrir et/ou le protéger. Cette technique est applicable partout dans votre jardin : Potager, au pied de jeunes haies ou arbustes, dans les massifs etc… Vous pouvez également pailler vos plantes en pot et vos jardinières !

Son utilité première : la solution anti-mauvaise herbe. 
Pour dégagez les mauvaises herbes de votre jardin, vous avez plusieurs choix :
– Désherber à la main, solution longue et fatigante !
– Répandre des produits chimiques, ce qui n’est bon ni pour l’environnement, ni pour les insectes, ni pour vous !
– Utiliser du paillage, qui demande un peu d’huile de coude, peu de technique de pose et qui dure dans le temps !

Vous l’aurez compris, le paillage est la solution la plus pratique. Grâce à son pouvoir d’occultation, il bloque les rayons solaires, réduisant par conséquent la photosynthèse, empêchant donc les mauvaises herbes de se développer.

Les autres atouts de la toile de paillage
Facile à poser
Rien de plus simple que de dérouler une toile de paillage dans un massif ! La pose d’une toile de paillage ne requière aucune technique particulière et est à la portée de tous.

Economique
Ses effets naturels anti-mauvaises herbes permettent de limiter l’utilisation d’herbicides et donc de protéger l’environnement.
Le paillage en régulant la température du sol, permet aussi de ralentir l’évaporation et donc maintient l’humidité au sol, idéal pour faire des économies d’eau et de porte-monnaie !

Environnemental
La découpe en croix des emplacements sur le paillage pour vos cultures ne laissera la place que pour vos plants. Il bloque ainsi la prolifération des adventices (Plantes indésirables dont il faut se débarrasser sous peine qu’elles empiètent sur les plantes cultivées)
L’eau, le soleil et le vent n’étant pas en contact direct avec la terre ou la roche, le paillage en polyéthylène protège les plants et le sol contre le phénomène d’érosion et les préserve des UV.
Biodégradable, le paillage enrichira votre sol en matières organiques et en nutriments lors de sa dégradation au fil du temps.

Les types de paillage

Le paillage synthétique
Fabriqué à base de polyéthylène, c’est le paillage le plus économique. Idéal pour les grandes surfaces, il est aussi bien adapté aux talus ou aux espaces en pente.
Disponibles en plusieurs grammages, l’épaisseur détermine la durée de vie de la toile de paillage (5 à 10 ans) :

La toile 130 g/m² est préconisée lors d’installations avec des contraintes mécaniques importantes (Exemple : talus à fort dénivelé, zone de passage fréquent…).
La toile en 86 g/m² est une alternative plus économique qui conviendra aux utilisations moins exigeantes, mais qui cependant aura une durée de vie plus faible.

Modèles disponibles :

 MarronNoirVert130g86g
1.05 x 25m  xxx
1.05 x 100m  xxx
1.10 x 100mx  xx
1.31 x 100m  xxx
1.38 x 100m xxxx
1.50 x 100m  x x
1.65 x 100m x x 
2.07 x 100mxxxx 
2.20 x 100mx  xx
3.30 x 100mxxxxx
4.15 x 100mx xxx
4.20 x 100m xxxx
5.15 x 100mx xxx
5.25 x 100m xxxx


Le paillage biodégradable
C’est le paillage le plus plébiscité en raison de ses nombreux avantages. En effet, en se dégradant, il enrichira votre sol, favorisant la croissance de vos plants. Il faudra cependant le renouveler plus ou moins souvent.

Plusieurs types de paillages biodégradables sont disponibles :

 Le paillage coco : vendu sous forme de disque plus ou moins large, il se place au pied du plant et se transforme en humus lors de sa décomposition. Il possède une durée de vie de 12 à 36 mois selon l’exposition.
– Le paillage en amidon de maïs : Très fin (14 microns) et micro perforé, il est idéal pour les cultures maraîchères de type fraises ou salade. Entièrement biodégradable, ce film de paillage biodégradable vous donne tous les avantages d’un paillage traditionnel, avec en plus, l’assurance qu’il ne laissera aucune trace sur l’environnement. Disponible en Longueur : 10, 25 ou 100mx 1.4m, de couleur : Noir et de Grammage : 15g/m²
– Le paillage biopolymère offre un meilleur rendu visuel que le paillage synthétique classique, tout en étant respectueux de l’environnement. Le paillage biodégradable tissé offre un effet paillant supérieur à  36 mois. Disponible en 100mx 1.05 et 2.07 mètres.
– Le paillage en jute offre un effet paillant de 20 à 30 mois. Il donne un meilleur rendu esthétique tout en étant respectueux de l’environnement.
Disponible en rouleau de 25m, et de 55cm, 73cm ou 110cm de large, et aussi en dalle de 52x52cm. Existe en 1000g/m² ou 1200g/m².

Les feutres de paillages
Le feutre de paillage est une alternative au paillage traditionnel : plus esthétique, il permet une meilleure transmission de l’eau reçue et permet un paillage très efficace. Ce feutre de paillage est non biodégradable mais entièrement recyclable.
Il est disponible en 1mx50m – Grammage : 160g/m² ou 200g/m² – Couleur : Gris Pierre pour le 160g/m² et marron pour le 200g/m²

Comment installer votre toile de paillage ?
Tout d’abord, il faut meubler le sol. Il aura ainsi au printemps une excellente texture et une fertilité élevée.
Attention : Vérifiez également qu’il n’a pas été contaminé par de l’oxyde de fer ou de cuivre, sulfate de cuivre, chlore, bromure, soufre etc. En effet, ces éléments endommagent la résistance du produit et, par conséquent, sa durée de vie.

Il faut ensuite fixer votre toile avec des agrafes ou des agrafes biodégradables, (une tous les mètres voire tous les 2 mètres si vous êtes sur un terrain plat ou en région non ventée.)
Pour une meilleure finition, la toile en bordure peut être enterrée.

Il ne vous reste plus qu’à faire des incisions en croix au cutter sur le paillage et planter dans le trou vos jeunes plants.

Les erreurs à ne surtout pas faire !
Ne jamais pailler sur un sol gelé car il mettra beaucoup plus longtemps à se réchauffer.
Ne pas pailler par vent fort.
Oubliez les paillis organiques pour les plantes qui aiment les sols secs et pauvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *