Humus
Plante, Légume & Potager Toile de Paillage

Comment faire de l’humus avec du paillage ?

En jardinage, l’humus désigne un agglomérat de matières organiques décomposées. On le trouve en couche supérieure du sol, sous forme de matière noire et humide. La présence d’humus dans la terre marque la présence d’un sol vivant. L’humus est utile sur bien des aspects, notamment pour la fertilisation du sol et la nutrition des plantes. Vous souhaitez réaliser de l’humus à partir de votre paillage? Nos experts en jardinage vous partagent leurs astuces pour y parvenir.

Familiarisez-vous avec le concept du paillage

Le paillage est une technique qui s’applique dans tous les aspects du jardinage. On l’applique sur le potager, aux pieds des arbres, des haies ou des plantes en pots. Réaliser un paillage comporte de nombreux avantages. Le paillis permet de limiter les arrosages en maintenant l’humidité de votre sol. Le paillage évite la pousse des mauvaises herbes, sans recourir aux produits chimiques. Le paillage évite le tassement de la terre, agissant comme un barrage à l’infiltration des eaux de pluie. Enfin, le paillage permet d’accroître la vie microbienne, d’améliorer la croissance des plantes et de conserver des plantations propres. En ajoutant du paillage de sol, ce dernier se transforme en humus idéal pour fertiliser la terre.

Différenciez les types de paillage efficaces

Il existe en jardinage différents types de paillage pour réaliser de l’humus. Le paillage végétal est réalisé avec des éléments végétaux naturels, comme des feuilles mortes, de la paille, des restes de gazon, des copeaux de bois, des coquilles de noix, etc. Le paillage minéral est constitué d’un paillis non biodégradable. Il agit essentiellement comme un isolant thermique idéal pour réchauffer le sol. Il en existe plusieurs, comme la pouzzolane, les billes d’argiles, les coquilles d’huitre ou les restes d’ardoise. Particulièrement utilisés pour gérer les terres en pente, les paillis plastiques ou textiles sont aussi efficaces. Cependant, ils ne sont pas toujours biodégradables et esthétiques.

Adaptez le paillage à vos plantations

La variété des plantes de votre jardin détermine le paillage à privilégier pour faire de l’humus. Parmi les paillages minéraux, la pouzzolane s’utilise pour conserver la chaleur des plantes de rocailles. Les plantes acidophiles préfèrent davantage l’ardoise pilée et les billes d’argile conviendront aux plantes en pot. Le paillage végétal intervient dans un grand nombre de plantations. Les résidus de gazon s’adaptent parfaitement aux pieds des haies, arbustes ou légumes du potager. La paille convient plutôt aux cultures de pomme de terre et aux fraises . Les déchets secs sont préconisés pour les petits fruitiers, les rosiers ou les haies.

Paillez dans de bonnes conditions

Avant de poser le paillage sur une couche de 7 cm en moyenne, commencer par désherber la terre. Lorsque l’humus se créer, vous pouvez rajouter de temps en temps quelques centimètres supplémentaires. Le paillage est souvent favorable en automne, puisqu’il pourra protéger vos plantations du froid. Éviter de procéder au paillage par jour de grand vent, ou sur un sol gelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *