Serre jardin
Hivernage & forçage Plante, Légume & Potager

Jardiner sous serres en hiver

Temps de lecture : 3 minutes

L’hiver est là ! Les températures de plus en plus fraîches poussent les jardiniers à cultiver à l’abri du froid et à protéger leurs cultures. Les serres de jardin et autres tunnels permettent de cultiver toute l’année, y compris lorsque la météo se fait moins clémente. Zoom sur ces solutions et sur leur efficacité.

La serre hivernale : un dispositif simple & solide

On le sait : nombreuses sont les plantes et cultures qui souffrent du froid et qui se doivent d’être protégées des intempéries et des variations de températures hivernales. Outre le paillage ou l’utilisation de housses et voiles d’hivernage, le recours à une serre peut s’avérer particulièrement intéressant en hiver.
La serre n’est plus l’apanage des professionnels : il existe aujourd’hui des serres conçues pour répondre aux besoins des particuliers. Ces dispositifs sont pratiques et s’adaptent parfaitement à votre potager ; il est d’ailleurs tout à fait aisé de les monter comme de les démonter.
A l’aide d’un système de fixation au sol aussi simple qu’efficace, une armature métallique époxy et un plastique transparent résistant (polyéthylène), ces dispositifs sauront résister aux caprices de l’hiver et protéger parfaitement vos plantations. Une fermeture zippée permet d’accéder facilement à vos cultures et d’aménager ce petit intérieur selon vos envies.

Des serres pour tous les besoins

Outre la serre tunnel, notamment utilisée pour la culture des salades, on trouve désormais toutes sortes de serres et d’abris pour vos cultures hivernales. Serre murale, mini serre pour petits travaux botaniques, serre pop-up ou encore abri spécialement conçu pour les cultures grimpantes, avec ou sans étagère murale… Il y en a pour tous, et pour tous les goûts !
Si vous habitez en ville, certains produits sauront parfaitement s’intégrer à votre balcon. Vous pourrez ainsi, dès l’hiver, préparer vos semis pour l’été (tomates, herbes aromatiques, courgettes, poivrons, etc), protéger vos légumes et améliorer leur croissance grâce au microclimat fourni par votre serre personnelle ! Notons que certains modèles sont munis de fenêtres afin de faciliter l’aération et de diminuer l’éventuel excès d’humidité.

Précautions d'emploi et conseils

Il faut dire que l’effet de la serre est très simple : outre son rôle de protection, elle va significativement augmenter la température par rapport à l’extérieur et éviter les fortes variations de température, souvent fatales aux plantations. Ainsi, les plantes peuvent plus facilement croître et s’épanouir.
Le revers de la médaille, c’est que l’air à l’intérieur de la serre est nettement moins ventilé qu’à l’extérieur, ce qui peut favoriser la prolifération de maladies ou d’insectes ravageurs comme les pucerons, les limaces ou encore les cochenilles.
Il est donc nécessaire de ventiler de temps à autre votre serre et de veiller à ce que l’humidité ne soit pas trop importante. Vous pouvez par exemple entrouvrir votre serre lorsque le soleil est là, et bien la fermer la nuit, lorsque les températures sont basses, voire négatives. Enfin, pour éviter le développement de parasites, espacez suffisamment vos plantations et n’hésitez pas à nettoyer régulièrement vos cultures.
Il est également recommandé d’éviter de cultiver dans une même serre des plantes qui n’ont pas les mêmes besoins vitaux. Par exemple, les tomates nécessitent beaucoup d’eau, ce qui n’est pas le cas des betteraves. Un arrosage trop fréquent, pour nourrir vos tomates, risquerait d’avoir un effet néfaste sur vos betteraves, la serre venant aggraver ce point.

Quelles sont les plantes que l'on peut cultiver sous serre ?

En cultivant sous serre, vous protégez vos légumes du gel et des intempéries et surtout, vous pourrez récolter toute l’année légumes, salades et plantes aromatiques ! Dès le mois de décembre, ce sont betteraves, navets, choux et épinards que vous pourrez récolter, et ce jusqu’en février. Dans le même temps, vous pourrez semer précocement vos tomates pour l’été, tout comme les aubergines, les carottes ou encore les laitues.
A noter que la serre n’est pas seulement utile en hiver : au printemps, elle sera fort utile pour semer certaines herbes aromatiques comme le basilic ou encore pour ramasser vos premiers petits pois et autres haricots verts ! Il s’agit donc d’un abri dont vous pourrez profiter toute l’année. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *