Plante, Légume & Potager

Paillage, agriculture & potager biologique

A l’instar de l’agriculture traditionnelle, où le paillage est très plébiscité, cette technique suscite un grand intérêt auprès des exploitants en agriculture biologique. Rien de bien surprenant tant le paillage brille par ses nombreuses propriétés pour les sols, les plantations et les potagers. Il s’avère que son utilisation confère aux cultures maraîchères de nombreux effets bénéfiques : lutte contre les mauvaises herbes, Meilleure régulation thermique, diminution des apports en eau, favorise le développement des plantations…

Mais des questions se posent sur le spectre de son utilisation. Est-ce que les solutions de paillage sont conciliables avec les normes de production biologique ? Respectent-elles les règles du label Agriculture Biologique ? Et que signifie ce label, au juste ? Direct-Filet vous livre plus d’informations dans ce domaine et sur les solutions de paillage disponibles.

Le Label Agriculture Biologique et les critères d’obtention

Un label est un signe apposé sur l’emballage d’un produit qui avise le consommateur que le produit respecte un ensemble de critères définis dans un cahier des charges.

Qu’est-ce que le label AB ?

Dans le cadre du label AB, c’est le Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt qui définit ses critères en accord avec le label biologique européen. La certification est quant à elle placée sous le contrôle d’un organisme agréé par les Pouvoirs Publics, qui est chargé d’auditer et de contrôler les entreprises demandeuses.Ce label officiel garantit que le produit est composé au minimum de 95 % d’ingrédients issus d’un mode de production biologique. L’agriculture biologique atteste que les produits ont été cultivés sans l’usage d’engrais et de pesticides de synthèse et d’organismes génétiquement modifiés.

Comment obtenir le label AB ?

Pour les agriculteurs, les horticulteurs ou tous autres producteurs qui souhaitent se lancer ou se convertir à l’agriculture biologique, il faut solliciter un organisme de certification. Cet organisme qui accompagne dans les procédures est le seul compétent pour auditer, contrôler et certifier les demandes. De nombreux critères sont à respecter pour obtenir le label AB et ils se résument aux garanties suivantes :

  • 95% au minimum des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique
  • Les méthodes de production exclues : produits chimiques de synthèse (engrais, pesticides, désherbants, fertilisants conventionnels…)
  • Les pratiques agronomiques et d’élevage sont respectueuses des équilibres naturels, de l’environnement et du bien-être animal
  • OGM interdits, traces d’OGM tolérées en dessous de 0,9 % en cas de contamination fortuite La production biologique respecte des normes strictes et est particulièrement encadrée. Les moyens pour produire et entretenir les sols doivent être bien étudiés. En effet, certaines solutions seront adaptées à un mode de production en agriculture conventionnelle et certainement pas en agriculture biologique.
 
Quelles solutions de paillage en agriculture biologique ?
 

Bien que très répandues dans le maraîchage traditionnel, les toiles synthétiques sont plus préoccupantes en agriculture biologique. Elles sont confectionnées à partir d’énergie fossile non renouvelable (pétrole) et ne se dégradent pas naturellement. Ce type de toiles, bien qu’indiquées en agriculture conventionnelle, posent néanmoins la question de l’empreinte environnementale dans la bio. Rassurez-vous, si les toiles synthétiques ne répondent pas à la philosophie du label bio, cela n’est pas l’apanage de toutes les solutions de paillage. Utilisées depuis de nombreuses années, les toiles de paillage biodégradables se présentent comme la meilleure alternative. Contrairement aux paillages synthétiques, ces toiles sont utilisables en agriculture biologique :

  • D’une part, elles sont admises par le règlement CEE/2092/91 qui prévoit que les paillages entièrement biodégradables et compostables sont autorisés en agriculture biologique ;
  • D’autre part, les caractéristiques intrinsèques des toiles de paillage biodégradables montrent qu’elles sont en adéquation avec les principes de l’agriculture et du label Bio. Les paillages biodégradables se dégradent naturellement et sont non toxiques pour l’environnement. Leur utilisation favorise le développement des végétaux, régule l’humidité, réduit les arrosages, et évite le recours aux produits chimiques pour le désherbage.
 

Tout comme l’agriculture biologique le paillage biodégradable répond aux mêmes ambitions : proposer une production de qualité, équilibrée, plus autonome, plus économe et non polluante. Les paillages biodégradables sont donc une excellente solution d’entretien pour le maraîchage biologique.
Question choix, vous pourrez opter pour des paillages en matières organiques comme : le chanvre, le coco, le paillage en jute.

Tout comme les paillages cités plus haut, il est également possible d’utiliser en agriculture biologique un film biodégradable. Idéal pour le paillage des fruits et des légumes, le film est fabriqué à partir de matières végétales renouvelables et il est lui aussi 100 % altérable. Exploitant de terre agricole ou féru du potager dans la bio, qu’il s’agisse de paillage ou de film, en optant pour les solutions biodégradables, vous êtes sûrs de protéger et de nourrir vos sols, dans le respect des critères du Label Bio.

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *